Service à la carte

Les Services à la carte sont des aides ponctuelles sur-mesure réalisées par l’équipe de la Machinerie. Réels coups de pouces, ces services prennent des formes variées et répondent à des besoins organisationnels immédiats d’artistes et de compagnies de création.
La Machinerie unit une équipe de gestionnaires chevronnés, aux expertises complémentaires. Dans l’objectif de consolider les pratiques de gestion de la communauté culturelle, cette équipe se rend maintenant disponible pour combler les besoins de celle-ci. Le·la conseiller·ère de l’équipe de la Machinerie saura combler le besoin organisationnel dans un esprit de collaboration et de partage d’expériences.

Exemples de Services à la carte :

  • Conseils stratégiques et planifications d’activités
  • Révision de demandes de subvention (en français et/ou en anglais)
  • Idéation d’une campagne de communication
  • Gestion de projet (refonte web, organisation du travail au quotidien, …)

 

Pour accéder à ce service, contactez : info@machineriedesarts.ca.

À noter que les services à la carte ne se font que lorsque les membres de l’équipe de la Machinerie ont les disponibilités et les expertises nécessaires à la réalisation du mandat.

Cellule d’accompagnement

En plaçant l’artiste au cœur d’un pôle de compétences en arts de la scène, la Machinerie met à sa disposition des gestionnaires qui portent des expertises spécifiques. Cette cellule de soutien se fonde tant sur l’équipe de la Machinerie que sur des travailleur·euse·s culturel·le·s spécialisé·e·s.

L’objectif? Accélérer le développement de compagnies artistiques établies ou en essor en mobilisant une cellule de gestionnaires qui répond directement aux besoins de l’artiste. Cet accompagnement se dessine donc « sur-mesure » et se moule aux objectifs et aux modèles d’affaires des compagnies.

Les Cellules d’accompagnement varient selon les réalités uniques de chaque créateur·trice, mais se déploient toutes sur un échéancier d’au moins un an. Ces artistes peuvent compter sur le soutien de la Machinerie pour gérer leur croissance, structurer leur OBNL ou assurer les opérations quotidiennes, et ce, selon un modèle flexible. Le but est avant tout de permettre à l’artiste d’atteindre son plein potentiel créatif et organisationnel!

Plusieurs formules de Cellule d’accompagnement sont possibles :

  • Codirection générale déléguée
  • Renforcement des capacités organisationnels
  • Création d’un chantier stratégique spécifique

Les compagnies qui bénéficient du programme sont : 14 lieux (Martin Messier), AP&A (Andrea Peña), Productions Onishka (Émilie Monnet), Compagnie Katie Ward (Katie Ward)

Pour en savoir plus sur la méthode d’intégration à notre Cellule d’accompagnement, veuillez contacter : info@machineriedesarts.ca

À noter que puisque l’investissement que représente ce type d’accompagnement est majeur, la Machinerie étudie méticuleusement la faisabilité d’intégrer de nouveaux artistes avant de s’engager dans une telle démarche.

Guichet de collaborations

Le Guichet de collaborations est un mécanisme de mise en relation entre un·e requérant·e et une ressource associée à la Machinerie. Il permet d’entreprendre une collaboration de travail dans le cadre d’un projet ponctuel.

La Machinerie assemble une banque de plus de 150 travailleur·euse·s culturel·le·s issu·e·s de plusieurs corps de métiers, avec un éventail de compétences et d’expertises nichées. L’équipe de la Machinerie assume les démarche pour faire la mise en relation. Cette ressource saura combler le besoin organisationnel dans un esprit de collaboration et de partage d’expériences.

Exemples de Guichet de collaborations :

  •  Positionnement stratégique
  •  Mise en place d’outils pour la mise en marché d’un spectacle
  •  Implantation d’une charte comptable et intégration de données comptables
  •  Constitution légale d’un organisme (enregistrement, immatriculation, etc.)

 

Pour accéder à ce service, contactez : info@machineriedesarts.ca.

Modalités du Guichet de collaborations

Modalités du Guichet de collaborations

La Machinerie planifie une rencontre avec le·la requérant·e et la ressource afin de confirmer leur intérêt à travailler ensemble, définir la nature de la collaboration et pour encadrer le processus.

Une entente de collaboration est signée conjointement entre les parties et la direction de la Machinerie. Elle détaille la nature du travail à faire, les objectifs fixés collectivement ainsi que la rémunération prévue.

La Machinerie perçoit auprès des deux parties une redevance calculée d’après la valeur de chaque entente de collaboration. Cette redevance est de 1% pour le·la requérant·e et de 5% pour la ressource, avec des frais de service minimum de 5$. Soulignons cependant que les montants ainsi perçus sont plafonnés à maximum de 50$ pour le·la requérant·e et de 250$ pour la ressource.

La Machinerie met en place un processus d’évaluation des collaborations afin de garantir la qualité des services. À travers ce processus, la Machinerie entend s’assurer que l’éthique de travail qui se situe dans la relation entre le·la requérant·e et la ressource répond à la philosophie et aux valeurs de l’organisme.